Pose de fenêtre de toit Ulis 91940

Installation de fenêtre de toit Ulis 91940

Notre entreprise de couverture à Ulis effectue la pose et la réparation de fenêtre de toit !

07 82 78 76 19

installation de fenêtre de toit Calvados 14
Pose de fenêtre de toit Ulis

Aménager ses combles, lorsque cela est possible, est la meilleure solution pour avoir des mètres carrés supplémentaires dans son habitation en minimisant les travaux. Mais, pour en faire des pièces de vie, il y a un élément indispensable : c’est la fenêtre de toit. Notre entreprise de couverture à Ulis se charge de son installation ou de sa réparation !

Il existe plusieurs modèles de fenêtre de toit aussi communément appelée Velux. Notre couvreur vous présentera les diverses solutions afin de vous aider à faire votre choix. Ainsi, vous pourrez choisir :

  • Le matériau : La fenêtre de toit peut être en bois, en aluminium ou en PVC. Chaque matériau a des caractéristiques propres concernant sa résistance, sa durabilité, son entretien et son coût. Notre couvreur saura cibler vos attentes pour vous recommander le meilleur matériau.

  • Le système d’ouverture : La fenêtre de toit peut être fixe si vous ne souhaitez pas l’ouvrir ou disposer d’un système d’ouverture par rotation (il faut tirer le haut de la fenêtre vers le bas et le faire pivoter), par projection (le bas de la fenêtre doit être basculé vers l’extérieur) ou latéral (il faut pousser la fenêtre sur le côté et vers l’extérieur pour l’ouvrir). Selon la pente de votre toit et la place dans la pièce pour son ouverture, notre couvreur à Ulis vous dira quel système d’ouverture il est préférable de privilégier.

  • Les dimensions : Elle peut être standard ou sur-mesure. Sa taille fera entrer plus ou moins de lumière du jour dans la pièce.

Notre couvreur dans le Ulis étudie également l’emplacement de chaque fenêtre de toit selon l’aménagement des combles prévus et l’endroit où va se trouver chaque équipement. Il saura ainsi quel est le meilleur emplacement pour bénéficier de la lumière naturelle au maximum et qui respecte les conditions de sécurité car il faut que le bas du velux soit à au moins 90 cm du sol pour éviter tout risque de chute.

réparation de toiture Calvados 14

Tous ces éléments définis et votre choix fait, notre couvreur Ulis peut alors effectuer la pose de fenêtre de toit à proprement parler. Pour cela, il doit découvrir une partie du toit un peu plus large que l’emplacement de la fenêtre. Ensuite, il découpe les liteaux et en fixe de nouveaux en haut et en bas de l’espace découvert avant de procéder à la découpe des chevrons. En cas de combles aménagés, il doit au préalable découper les plaques de plâtre, les rails et l’isolant afin d’accéder aux liteaux et chevrons. Il peut ensuite installer la fenêtre de toit en la raccordant au dormant de l’écran de sous-toiture et au pare-vapeur situé à l’intérieur. Il met en place les finitions et remet les tuiles et ardoises en place.

La pose de fenêtre de toit à Ulis n’est donc pas aisée pour une personne non-initiée. Alors, si vous souhaitez en mettre en place dans vos combles, demandez à notre entreprise de couverture à Ulis de vous établir un devis de fenêtre de toit.

Les Ulis

Les Ulis[1] (prononcé [lɛz ylis] .mw-parser-output .prononciation>a{background:url("//upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/8a/Loudspeaker.svg/11px-Loudspeaker.svg.png")center left no-repeat;padding-left:15px;font-size:smaller}Écouter) est une commune française située à vingt-quatre kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l’Essonne en région Île-de-France. Elle est le chef-lieu du canton des Ulis et le siège du doyenné de l’Yvette-Gif-Orsay.

Plus jeune commune du département avec 38 % de la population âgés de moins de vingt-cinq ans[Quand ?], Les Ulis a célébré le 17 février 2007 son trentième anniversaire. Ville nouvelle, conçue selon les préceptes de Le Corbusier sur les anciens territoires d’Orsay et Bures-sur-Yvette, elle mêle le parc d'activités de Courtabœuf, le centre commercial Ulis 2 et de nombreux grands ensembles modernistes. Bâtie à la fin des Trente Glorieuses pour les cadres et les chercheurs, elle est finalement habitée par les ouvriers et employés, vieillit mal et souffre d’une paupérisation entraînant des difficultés sociales et sécuritaires. Avec une partie de son territoire classée en zone urbaine sensible[2], la conclusion d’un contrat de ville puis d’un contrat urbain de cohésion sociale, la commune est aujourd’hui lancée dans un important chantier de renouvellement urbain pour corriger les erreurs du passé et renforcer les atouts principaux, dont la prédominance des parcours piétonniers et l’importance donnée au sport et à la culture.

Les Ulis est située dans la région Île-de-France au sud-ouest de l’agglomération parisienne, au nord-ouest du département de l’Essonne, au cœur de la région naturelle du Hurepoix, sur le plateau de Courtabœuf qui domine la vallée de l’Yvette, aussi appelée la vallée de Chevreuse. La commune occupe un territoire en forme de « U » d’approximativement trois kilomètres de long et deux kilomètres de large, totalisant cinq cent dix huit hectares. Plus de 65 % de ce territoire sont urbanisés et construits, 17 % sont urbanisés mais libres, l’espace rural ne représente que 16 %, en majeure partie constitués de parcs et jardins familiaux. L’Institut national de l'information géographique et forestière attribue les coordonnées géographiques 48°40'58" N et 02°09'55" E au point central de ce territoire[5]. Le ruisseau Le Rouillon prend sa source dans la commune voisine de Villejust à proximité de la frontière, un étang est aménagé dans le parc nord, il s’agit du seul point d’eau d’agrément de la commune. Le point le plus bas de la commune est placé dans la vallée, à la frontière avec Bures-sur-Yvette, à une altitude de quatre-vingt-sept mètres, mais la majeure partie de la commune est installée à une altitude moyenne supérieure à cent cinquante mètres sur un terrain constitué d’argile, de sable et de meulière, le point culminant, à l’extrême sud, est ainsi à cent soixante-dix mètres. Cette ville nouvelle a paradoxalement été bâtie à l’écart des lignes ferroviaires de transport en commun, la ligne B du RER passe cependant dans la vallée, des services intercommunaux et départementaux d’autobus permettent l’accès aux gares d’Orsay-Ville ou de Bures-sur-Yvette. Cependant, un maillage important de liaisons routières parcourt la commune. La plus importante, la route nationale 118, coupe le territoire du nord au sud et s’achève à la frontière avec Marcoussis par un échangeur autoroutier avec la route nationale 104 (la Francilienne) et l’autoroute A10. Elle est doublée sur sa rive droite par la route départementale 446 et reliée au sud à la route départementale 35 qui fait office de rocade sud et qui est prolongée à l’ouest par les RD 988 puis 188 et 446. De larges avenues complètent l’offre routière et découpent la commune en plusieurs quartiers, correspondant à la grande zone industrielle à l’est, le parc d'activités de Courtabœuf en grande partie sur la commune et les résidences à l’ouest, dont une large part constituent des HLM. Au total, trente-trois résidences regroupées en quatre grands quartiers sont réparties aux Ulis. L’ensemble de la commune fut construit et conçu dans les années 1970 selon les préceptes de Le Corbusier par les architectes Robert Camelot, François Prieur et Georges-Henri Pingusson, avec les habitations sur des dalles, rehaussées par rapport au niveau des avenues et accessibles par des passerelles piétonnes.

Velux

Velux est un fabricant danois de fenêtres de toit. La part de marché prépondérante de la marque Velux sur ce secteur conduit parfois à un usage générique du mot « Velux» ou « Vélux » pour désigner de telles fenêtres faisant courir un risque de dégénérescence de la marque[1].

La première fenêtre de toit a été développée par l’ingénieur danois Villum Kann Rasmussen en 1941. Elle avait pour but d'apporter de la lumière naturelle et une aération maîtrisée dans les combles aménagés d’une école du Seeland (Danemark).

Le groupe décide de s'implanter en France en 1964. Son activité y est d'autant plus difficile que la tradition des petites lucarnes est très ancrée. Il faudra attendre le chantier de la station de sports d'hiver d'Avoriaz en 1968 et son choix d'équiper les immeubles de fenêtres de toit Velux.

The location could not be found.

Autres villes dans les Essonne 91

Retour haut de page