Réparation de pied de cheminée Livarot 14140

Réparation de souche de cheminée Livarot 14140

Votre souche de cheminée pose problème ? Notre entreprise de couverture intervient pour toute réparation de pied de cheminée à Livarot !

07 82 78 76 19

réparation de cheminee
réparation de pied de cheminee à Livarot

Votre souche de cheminée est l’élément qui permet que les fumées soient évacuées à l’extérieur en toute sécurité. Le pied de cheminée est sur votre toit. Il doit être en parfait état pour des questions de sécurité mais aussi pour qu’il ne soit pas à l’origine d’une infiltration d’eau. Pour cela, notre entreprise de couverture vous propose ses services pour toute réparation de souche de cheminée à Livarot.

Le problème le plus souvent rencontré avec la souche de cheminée est celui de la fissuration. Celle-ci peut se situer au niveau de la base de la souche de la cheminée. La solution pour notre couvreur à Livarot est alors de parvenir à glisser une plaque de zinc sous la souche de la cheminée. Il doit découper la plaque de façon à ce qu’elle soit parfaitement adaptée aux dimensions de votre souche et qu’elle remonte bien tout le long de la sortie de la cheminée. Ainsi, il n’y a plus d’infiltration possible.

Dans d’autres cas, la fissuration est au niveau du chevêtre. Il s’agit du cadre en bois qui est fixé entre les chevrons. C’est lui qui crée le cadre nécessaire au niveau de votre toiture pour que la souche de cheminée puisse sortir du toit. S’il est fissuré, la réparation de pied de cheminée impose alors de démonter une partie des tuiles, ardoises ou panneaux de zinc pour pouvoir accéder au chevêtre. Il doit ensuite faire le nécessaire pour colmater la fuite et que la pluie ne puisse plus entrer dedans. Cette réparation est d’une grande complexité. C’est pourquoi, il est conseillé de la faire réaliser par des professionnels aguerris comme ceux de notre entreprise de couverture à Livarot.

réparation de toiture Livarot 14140

Par ailleurs, il peut arriver que la réparation de souche de cheminée à Livarot soit nécessaire car la maçonnerie fait défaut. Parfois, il faut rajouter du plâtre pour parer au problème. Notre couvreur s’occupe égaiements cela.

Enfin, parfois c’est la souche de la cheminée elle-même qui fait défaut et qui représente un danger. Elle est généralement constituée de pierres ou de briques qui peuvent s’abîmer avec l’usure du temps ou à cause d’une situation particulière comme une chute d’arbre dessus. Elle est alors fragilisée et si elle venait à s’effondrer les conséquences pourraient être catastrophiques notamment s’il y avait quelqu’un en dessous à ce moment-là. Notre couvreur évaluera donc son état afin de déterminer s’il peut effectuer une réparation de la souche de cheminée ou s’il doit l’abattre et en reconstruire une entièrement.

Notre couvreur à Livarot évaluera la situation afin de mettre en place la réparation de pied de cheminée la plus adaptée afin de vous permettre de continuer à utiliser votre cheminée en toute sécurité et sans craindre d’infiltration d’eau. Il a également des solutions à vous proposer pour améliorer votre souche de cheminée comme la mise en place d’un chapeau qui évite que les volatiles ne fassent une chute dans votre conduit de cheminée ou encore un système anti-refoulement de fumée pour avoir un meilleur tirage. N’hésitez pas à lui demander conseil !

Canton de Livarot

Le canton de Livarot est une division administrative française située dans le département du Calvados et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 22 à 53.

Ce canton est organisé autour de Livarot dans les arrondissements de Caen et de Lisieux. Son altitude varie de 39 m (Le Mesnil-Durand) à 233 m (Saint-Germain-de-Montgommery) pour une altitude moyenne de 131 m.

Un nouveau découpage territorial du Calvados entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 17 février 2014[4], en application des lois du 17 mai 2013 (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans le Calvados, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25. Le nombre de communes du canton passe de 22 à 53.

The location could not be found.

Autres villes dans les Calvados 14

Retour haut de page